Créer un site gratuitement Close

INFORMATIONS SUR OUACIF

ok

-Premier tournoi national de jonglage : jong2.jpg

Mai 2011 Une compétition qui s’est déroulée dans la Daira de Tigzirt (W de Tizi Ouzou) ou les meilleurs prix sont attribués aux athlètes de la Daira de Ouacif dans la catégorie 9-12 ans. Pour les filles ,326 jonglés ont été effectués par une Ouacifienne et pour les garçons, 1200 jonglés effectués par un Ouacifien également. Durant la même compétition qui a regroupé les Wilaya des Médéa, Bouira et Tizi ouzou, le premier prix du football féminin (catégorie 12 ans) est revenu aussi aux jeunes filles de la Daira de Ouacif. Les athlètes ont rapporté, avec eux des coupes, des médailles, des tenues de sports et autres petits cadeaux.

-Inscription d’un hôpital de 60 lits pour Ouacif:

Une très bonne nouvelle pour les Ouacifiens, un hôpital de 60 lits est inscrit dans le cadre des PSD (Programme sectoriel de développement) exercice 2010. Un projet très important pour la Daira de Ouacif, qui modifiera certainement et objectivement la trajectoire de la croissance socioéconomique de la région. Un choix de terrain a été effectué, l’œuvre architecturale a été d’ailleurs validée par les services de la santé de la Wilaya de Tizi Ouzou en attendant le lancement de la partie réalisation. 

Mission technico-medicale le 04 Mars 2010: 

Une journée qui sera organisée par la Direction de l’action sociale de la Wilaya de Tizi ouzou et l’ONAAPH avec la collaboration des trois communes de la Daira de Ouacif. Les personnes ciblées par cette opération sont les handicapés moteurs et auditifs non recensés par l’ONAAPH et a pour objectif l’appareillage des handicapés (prothèses, cannes, fauteuil etc…) Les handicapés des trois communes de la Daira peuvent prendre attache avec les services sociaux des communes pour plus d’informations et se présenter le 04 Mars 2010 au niveau de la polyclinique de Tizi Letnienne Commune de Ouacif ou des visites médicales seront assurées et les procédures pour l’acquisition de ces appareillages seront entamées. 

-Naissance de la fédération Algérienne de spéléologie à Timeghras (le 11/12/2009):

La célébration des manifestations du 11 Décembre 1960 et la journée mondiale de la montagne ont coïncidé avec la naissance de la fédération Algérienne de spéléologie au village de Timeghras commune de Ait Boumahdi dans la région des Ouacifs le 11 Décembre 2009. Le choix de cette région pour donner naissance à cette fédération est motivé par les richesses spéléologiques que représente la majestueuse montagne du Djurdura qui enveloppe toute la commune de Ait Boumahdi, de par ses grottes mystérieuses, ses gouffres qui sont les plus profonds d’Algérie voir même d’Afrique et ses monts qui déchirent le ciel bleu en dessinant un portrait magique et unique au monde ! Un programme riche et varié a et élaboré au niveau du village de Timeghras et a connu un échos favorable de la part des citoyens qui sont venus en masse et de la part des autorités locales qui ont accompagné ses festivités durant trois jours. Ont participé à cet événements des associations et regroupements venant de différentes régions du pays, de la Wilaya de Gherdaia (SMA Scout musulman Algérien), Alger, Tipasa (association Mont Chenaoua),Médéa etc.. Une visite du village de Timeghras a eu lieu avec illustration par les Chikhs du village des anciennes placettes, des artères et sentiers et de l’architecture traditionnelle du bâti qui date de plusieurs siècles, qui grâce au génie de nos ancêtres s’adapte convenablement à la montagne et à son climat rude. Même la maison incendiée par les colons du martyr Manser Amer a été visitée. Il est à noter que ce grand martyr de Timeghras , est l’un des premiers condamné à mort et guillotiné par l’armée française . Randonne.jpg

La commune de Ait Boumahdi -Un immense patrimoine touristique: 

Le chef d’œuvre et le portrait naturel qu’on a l’habitude de voir sur les cartes postales, sur le net et dans différentes revues n’est rien d’autre que la majestueuse chaîne de montagne du Djurdjura qui enveloppe toute la limite sud de la commune de Ait Boumahdi. Une chance pour les villageois de Timeghras, de Ait Abdellali et de Ait Agad qui profitent et qui admirent quotidiennement ce portrait et ce paysage magnifique et mystérieux de par sa forme d’une main et aussi de femme allongée sur une dizaine de kilomètres. Une silhouette qu’on observe à partir des villages de la crête de la commune de Ouacif en période de claire de lune. Derrière cette merveille, en haute montagne s’étale une vallée dénommée ASWAL ou une piste olympique et un stade sont aménagés. Autrefois ce site accueillait des milliers de touristes qui venaient de tous les coins du monde, des chercheurs qui venaient explorer et étudier ANOU BOUSWAL, un gouffre unique en Afrique de par sa profondeur et ses secrets spéléologiques. Dans cette région, et dans certains endroits la neige est éternelle et représente un réservoir hydrique inépuisable. Sa faune et sa flore sont uniques dans leur genre. Dans les années 90, des deltaplanes survolaient son ciel bleu, des alpinistes grimpaient ses monts. A proximité de ce paradis, sont situés, le centre touristique de Tikdjda , le plus haut sommet de Lala Khdidja , l’ancienne station de ski , la grotte du Macchabée , Ifri Semdhane ,etc.. Des caractéristiques et des richesses qu’il est souhaitable de mettre en valeur et d’exploiter. La vulgarisation des potentialités touristiques que renferme cette région est indispensable. L’idée de la réalisation d’un téléphérique et l’aménagement d’un camp de toile sera certainement la fondation d’un développement durable dont pourra bénéficier toute la région des Ouacifs.

-La Daïra de Ouacif et ses potentialités de développement : Ouacif

En l’espace de quelques années, la Daira de Ouacif s’est dotée de plusieurs infrastructures publiques lui donnant une place très importante à l’échelle de la Wilaya de Tizi Ouzou . Certains secteurs des regions limitrophes lui sont d’ailleurs toujours rattachés, à savoir le secteur de la santé avec la création de l’EPSP « établissement de santé de proximité de Ouacif », le tribunal de Ouacif, la sûreté de Daira et BMPJ, l’Algérienne des eaux, le secteur de l’hydraulique et de l’agriculture etc… -Des avantages et des situations stratégiques des sièges des communes et des différentes institutions : Les chefs lieux des trois communes de la Daira de Ouacif (Ouacif centre, Ait Toudert et Ait Boumahdi) sont situés dans la zone d’intersection sur le plan géographique. Un rapprochement qui favorise une bonne coordination avec tous les différents services existants au niveau de la Daira de Ouacif , notamment le siège de Daira qui lui aussi est situé dans une citée administrative qui regroupe à la fois : le siège de Daira , la subdivision de l’hydraulique,la subdivision de l’agriculture , la subdivision des travaux publics,la subdivision du logement et des équipements publics,l’inspection de l’urbanisme,l’inspection des impôts et le trésorier intercommunal . Chacune des trois communes de la Daira de Ouacif présente ses propres caractéristiques et ses propres potentialités de développement, ce qui crée une situation d’harmonie et de complémentarité entre les 27 villages que compte la région des Ouacif. La commune de Ait Toudert est à vocation agricole. Elle présente des terres fertiles pour différents types d’agriculture et des zones éparses ou des opérations d’investissement aboutiraient certainement à l’autosuffisance (du point de vue production) voir même son industrialisation et sa commercialisation. La commune de Ait Boumahdi avec ses richesses hydriques et surtout par sa situation en aval du massif montagneux du Djurdjura représente un grand patrimoine touristique qu’il est souhaitable d’exploiter et de mettre en valeur. L’idée de réalisation d’un téléphérique vers Aswoul serait porteuse d’un grand changement économique pour la région. Quant à la commune de Ouacif, la vocation commerciale prédomine avec l’existence du marché hebdomadaire qui date de plus d’un siècle, un souk qui est d’ailleurs très connu et fréquenté par des commerçants venant des différentes régions, voir même de la Wilaya de Boumerdes, des Dairates de Boghni, Draa El Mizane, Tizi Ghenif etc.…, l’investissement dans ce secteur serait prometteur de bonne rente et grand générateur d’emplois et de richesses pour la commune. S’ajoute à cela, l’activité artisanale qui existe dans différents villages de la crête à savoir : la fabrication des tamis, des cardes, fers à cheval, selle et autres accessoires. Le point commun des trois communes de la Daira de Ouacif est la modestie et l’hospitalité des Ouacifiens qu’ils réservent à toute personne qui vienne ou qui arrive dans la région.

Les aides de l'Etat à l'habitat rural , la nécessité de construire en surélévation :

L’objectif est atteint, des milliers de citoyens qui souhaitaient avoir un toit ou s’abriter ont pu grâce au programme quinquennal de l’habitat rural, un programme présidentiel, d’avoir un logement, un logement réalisé avec les nouvelles normes parasismiques (RPA 2003) et suivi par des techniciens connaisseurs en la matière dans différentes phases de réalisation. Connaissant la réalité du terrain et surtout de l’absence d’assiettes constructibles, les autorités ont facilité les procédures permettant à des milliers de demandes enregistrées depuis des années au niveau des communes d’être traitées. Une réalité historique et sociologique des villages kabyles, laisser les barres d’attente, certain les appellent les barres d’espoir pour permettre aux fils et au petits fils de construire ; enfin ! Si la chance sourit comme on dit! Grâce à cette aide de l’Etat, les plus démunis ont pu habiter, des gens qui ont abandonné depuis l’indépendance leurs villages ont pu rentrer et même ceux qui n’ont pas de terrains ont pu réaliser leurs logements en surélévation, bien entendu pour certain, des travaux de renforcement de la battisse existante sont exigés par les bureaux d’études (un rapport d’expertise est d’ailleurs établi pour chaque cas de figure). La morphologie du bâtis dans la région des Ouacif est très spécifiques, une région montagneuse avec des terrains accidentés, le peu qui est constructible est traversé par des servitudes (routes et chemins, lignes électriques etc.. au point qu’il est quasiment impossible de respecter les alignements règlementaires et par conséquent la non obtention du permis de construire. S’ajoute à cela le facteur de l’indivision, le nombre important de ménages par famille, des familles possèdent souvent une seule assiette de terrain avec une superficie réduite ou l’extension verticale est inévitable. Une étude urbanistique appropriée, propre à cette zone est indispensable, d’autres facilités sont souhaitables, ce qui permettra certainement de rendre espoir à des milliers de jeunes, qui ont pris conscience de l’intérêt du programme d’aide de l’Etat et qui espère fonder un foyer et s’installer ! A titre indicatif, au niveau des trois communes de la Daira de Ouacif, une moyenne de 1000 logements ruraux ont été réceptionné dans le cadre du programme quinquennal des aides de l’Etat à l’habitat rural et beaucoup d’autres chantiers ont démarré et les postulants attendent juste une décision d’aide. Une synergie autours d’un programme espoir qui mérite d’être soutenu et encouragé. En plus de l’impact immédiat de ce programme sur le quotidien du citoyen, des milliers de chômeurs ont pu gagner leur pain (maçon, manœuvre, coffreur, menuisier, électricien etc..C’est tout le monde qui a pu travailler). Comme on dit, lorsque le bâtiment va, tout va !! NB les images affichées : logements ruraux realisés à Ouacif dans le cadre du programme quinquennal des aides de l'Etat à l'habitat rural. limg2.jpg

la protection des berges ( Assif Larba):

Un grand projet qui a pour but la protection des deux rives de Assif Larba ou des constructions et édifices publics sont érigés (cité 187 logements, locaux à usage professionnel, annexe du CFPA etc..). Une première étude a été faite et une protection par des gabions a été recommandée. Une idée abandonnée après engagement d’un autre bureau d’étude spécialisé dans le domaine de l’hydraulique qui a opté pour une canalisation en béton armé. Cette étude a été d’ailleurs reprise dans sa totalité dans le cadre du programme de l’amélioration urbaine, et le lancement du projet se fera par tranches. Deux tronçons du projet sont pris en charge par la DUC et la DHW de la Wilaya de Tizi Ouzou . Et c’est toujours dans le cadre de la protection des berges que la canalisation du Oued Thassifth Mathjanith a été réalisée. Un projet qui a eté pris en charge par la DUC de la Wilaya de Tizi Ouzou . Une galerie est aussi prévue à la place des buses en aval de ce Oued. Des projets de grandes envergures,qui en plus de la protection et la sécurité des rives qu’ils peuvent procurer, ils permettront de mettre en valeur une multitude de poches de terrain et l’enrichissement du porte feuille foncier de la commune de Ouacif . Et toujours dans la perspective de l’amélioration du cadre de vie du citoyen, beaucoup de projets pour le chef lieu de Ouacif sont validés et connaîtront un début des travaux après le passage du gaz de ville qui interviendra dans les jours proches.

Programme des 100 locaux/commune:100loc.jpg

Plusieurs bénéficiaires au niveau de des trois communes de la Daira de Ouacif ont ouverts leurs locaux et ont commencé à exercer leurs activités. Des locaux qui leurs sont attribués dans le cadre du programme des 100 locaux par commune. Un programme important pour les jeunes promoteurs qui peuvent y exercer leurs activités artisanales ou professionnelles. Chacune des trois communes de la Daira de Ouacif, a bénéficié de ce programme qui, d’ailleurs a suscité l’intérêt des citoyens qui formalisent leurs dossiers à travers les trois organismes (CNAC, ANGEM et ANSEJ). Avec l’achèvement des travaux d’une bonne partie de ce programme, la demande ne cesse de se multiplier notamment au niveau de la commune de Ouacif (chef lieu de Daïra).Pour satisfaire cette demande, un quota de 50 locaux supplémentaires a eté accordé par le Wali de Tizi ouzou , une entreprise est engagée et travaux debuteront dans les jours proches (un concours d’architecture est d’ailleurs lancé par les services de la Wilaya de Tizi Ouzou).

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site